Que reste-t-il du principe comptable de prudence à la lumière des règles fiscales ?

Expert-comptable et commissaire aux comptes, Docteur en droit, chargé d'enseignement au CNAM et aux universités de Bourgogne et de Cergy-Pontoise

Le résultat fiscal étant élaboré à partir du résultat issu de la comptabilité, l’application du principe tel qu’il est conçu en matière comptable se traduit nécessairement en matière fiscale. Cependant, certaines règles fiscales spécifiques ont été introduites depuis quelques années afin que l’approche « prudente » retenue en comptabilité ne se traduise pas par une réduction exagérée des recettes tirées de l’impôt sur les bénéfices.



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur