Location meublée : quel traitement fiscal des revenus, des déficits et des plus-values ?

Docteur en droit, Directeur adjoint d'Infodoc-Experts

De nombreux particuliers ont fait le choix de donner des locaux à usage d’habitation en location meublée afin de bénéficier d’une fiscalité plus avantageuse et ainsi bénéficier d’une meilleure rentabilité de leurs investissements. Toutefois, il convient de maîtriser les nombreuses particularités fiscales de la location meublée, notamment en matière d’imposition des revenus mais également pour le traitement des éventuels déficits et plus-values que ces investissements peuvent procurer.




Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur