Les placements des caisses de retraites complémentaires étudiées par l’IGAS

Photo Bichot
Économiste, Professeur émérite à l'Université Lyon 3

Les régimes de retraites complémentaires obligatoires (RCO), tels que l’ARRCO, l’AGIRC, et les caisses des professionnels libéraux, dont la CAVEC pour les experts comptables, détiennent des actifs de réserve assez conséquents : fin 2011, au total 104 Milliards d’euros (Md€) en valeur comptable, et 110 Md€ en valeur de réalisation. Sur ces 104 Md€, l’ARRCO et l’AGIRC en détiennent 53, et les caisses des professions libérales, y compris celle du barreau, 23, ce qui est considérable au regard de leurs effectifs. L’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), dans un ensemble de rapports rendus publics en juin 2013, donne son avis sur la façon dont sont gérés ces portefeuilles.




Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur