Le Japon face aux normes internationales

Bernard Colasse
Professeur en sciences de gestion à l'Université Paris-Dauphine

A la différence des États-Unis qui n’envisagent plus d’adopter les normes comptables internationales, le Japon s’est engagé sur la voie de leur adoption mais avec une prudence qui contraste avec le comportement de l’Union Européenne face à ces normes.




Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur