L’audit des parties liées est essentiel en temps de crise

  • novembre 2014
  • Numéro : 481
  • Thématique(s) : audit
CPA, CGMA (US), expert-comptable et commissaire aux comptes (FR)

Le 10 juin 2014, le PCAOB, régulateur américain des auditeurs légaux et de l’audit des sociétés cotées et des courtiers, a publié une nouvelle norme d’audit intitulée “Auditing Standard 18 “ 1 ou “AS 18“, sur les parties liées. L’objectif d’AS 18 est d’améliorer la performance de l’audit de certaines parties liées pouvant poser des risques d’anomalies significatives dans les états financiers, y compris celles résultant de fraudes. AS 18 couvre 3 domaines-clés : d’abord, les relations et transactions avec les parties liées, ensuite, les transactions significatives et inhabituelles, enfin, les relations et transactions financières de l’entreprise avec ses hauts dirigeants. Ces trois domaines ont historiquement représenté des zones à risques ayant largement contribué, au cours des dernières décennies, à certains scandales financiers importants tels qu’Enron, Tyco, Adelphia et WorldCom. AS 18 recommande donc aux auditeurs d’être alertes sur ces sujets et de mettre en œuvre des procédures spécifiques et appropriées d’audit.




Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur