La SCI à usage d’habitation : panorama des règles fiscales applicables aux plus-values

Professeur agrégé de l'Université. Fiscaliste

La société civile immobilière (SCI) est un statut juridique largement répandu de part ses avantages en matière de gestion patrimoniale. Néanmoins, cette souplesse juridique cache une complexité fiscale. En effet, la détention d’un immeuble par une SCI met en présence deux types de calcul de la plus-value suivant l’objet de la vente : l’immeuble et les parts sociales.



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !


Approfondissez la question sur