La démarche d’audit dans le secteur associatif médico-social

Photo Mikol Alain
Professeur à ESCP Europe

Présentation du sujet

Le secteur social et médico-social est l’un des acteurs essentiels des politiques de santé en France alors que, pour des raisons historiques, les autorités compétentes ont très souvent confié leur prise en charge à des établissements privés à but non lucratif, autrement dit à des associations. Ce secteur compte près de 35 000 établissements ou services sociaux et médico-sociaux au sens du Code de l’action sociale et des familles, c’est-à-dire autorisés et tarifés ; ils offrent 1 300 000 places d’accueil 1 et emploient 500 000 salariés à temps plein dans les activités suivantes : enfants ou adultes handicapés, aide sociale à l’enfance, hébergement et réadaptation sociale, personnes âgées. Le financement public de ces activités, qui s’élève à 84 milliards d’euros par an, a pour origines principales l’Etat, l’assurance maladie, les collectivités territoriales et les caisses d’allocations familiales.



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur