Impôt acquitté à l’étranger : les difficultés liées à l’utilisation des crédits d’impôt conventionnels

Docteur en droit, Directeur adjoint d'Infodoc-Experts

Les revenus réalisés à l’étranger font parfois l’objet d’une retenue à la source dans l’Etat d’où ils proviennent. En contrepartie de cette imposition, les entreprises imposables en France, au titre de ces revenus de source étrangère, bénéficient d’un crédit d’impôt représentant l’impôt acquitté à l’étranger. Prévue par les nombreuses conventions fiscales conclues par la France afin d’éliminer la double imposition internationale, cette méthode de l’imputation 1 concerne notamment les dividendes, intérêts et redevances de source étrangère./h2>



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur