Coûts de revient* de l’entreprise viticole

Photo Mikol Alain
Professeur émérite à ESCP Europe

La première particularité de l’entreprise viticole tient à la complexité des travaux, car un vigneron ne se limite pas à cultiver sa vigne, il doit ensuite élaborer son vin puis le commercialiser. La seconde principale spécificité réside dans l’application d’une réglementation particulière liée à la production d’alcool.



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur