Comment évaluer la vigne en IFRS ?

Photo Mikol Alain
Professeur émérite à ESCP Europe

Présentation du sujet

En juillet 2006, François Pinault, fondateur du groupe Pinault-Printemps-Redoute (aujourd’hui Kering) acquiert pour 13 millions d’euros (soit deux fois plus que le prix de transactions antérieures plus ou moins comparables), le domaine René Engel à Vosne-Romanée (Bourgogne). Ce vignoble de six hectares, qui compte des appellations prestigieuses (Clos-Vougeot, Echezeaux…), était convoité par les plus grandes maisons de négociants de Bourgogne. D’autres groupes cotés en bourse investissent régulièrement dans des grands châteaux ou des prestigieuses maisons de champagne. Dans la foulée, des fonds d’investissement, tel Colony Capital, s’intéressent aussi aux grands crus 1. Les investisseurs chinois, après des premières acquisitions dans le Bordelais ont, en 2012, acheté le château de Gevrey-Chambertin (Bourgogne) au prix de 8 millions € alors que l’estimation de départ était de 3,5 millions et qu’une association de vignerons en proposaient 5 millions.



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur