Vers un plan comptable international

Maître de Conférences en Sciences de Gestion au Cnam, Docteur en Sciences de Gestion, Paris

Pourquoi les normes comptables internationales (IFRS) n’utilisent-elles pas de numéros de comptes ? L’évolution formelle de la normalisation qui accompagne le processus d’harmonisation internationale actuel des comptabilités est-elle inéluctable ? L’adoption des IFRS par les entreprises européennes est un sujet qui a fait couler beaucoup d’encre et occupé le devant de la scène comptable ces dernières années. Le processus d’élaboration des normes internationales a été décortiqué, analysé, critiqué. L’attention s’est souvent portée sur l’évolution du cadre conceptuel et des méthodes d’évaluation. D’anciens débats ont été rouverts concernant les oppositions entre approche par le bilan versus approche par le compte de résultat, juste-valeur versus coût historique, modèle anglo-saxon versus modèle continental européen. Le processus politique de privatisation de l’autorité comptable et l’influence croissante des normes anglo-saxonnes ont également fait l’objet de nombreux commentaires.




Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur