Un nouveau cadre juridique pour les entreprises italiennes

Dottore commercialista
Avocate au Barreau de Paris

Le décret n° 14 législatif italien du 12 janvier 2019 1 réforme en profondeur la « loi des faillites » italienne, qui reposait sur un décret royal de 1942, désormais archaïque, et qui nécessitait donc grandement d’être modifié. Il est ainsi instauré un nouveau code contenant des dispositions relatives au « Code de la crise d’entreprise et de l’insolvabilité » (CCI) qui modifie en profondeur la règlementation relative aux procédures collectives. Cette réforme apporte également des modifications significatives en droit des sociétés.



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur