Restructuration d’entreprise : quid des accords collectifs ?

Maître de conférences HDR, Université Panthéon-Assas

Les lois du 8 août 2016 puis du 29 mars 2018 ont redessiné le régime de la mise en cause des accords collectifs en cas de restructurations d’entreprise. Exit les avantages individuels acquis, légalisation des négociations d’anticipation… les modifications apportées au Code du travail sont multiples. La diversité des situations conduit à s’interroger sur les aménagements possibles avant l’opération et sur le devenir des accords antérieurs à celle-ci.



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur