Quelles sont les conséquences de la réévaluation libre dans les comptes sociaux et consolidés établis en normes françaises ?

Jean-Charles Boucher, Associé RSM France

Dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, parmi les mesures de soutien mises en œuvre, la loi de finances 2021 (loi 2020-1721 du 29 décembre 2020) permet aux entreprises de procéder à la réévaluation libre de leurs immobilisations éligibles au cours des exercices clos entre le 31 décembre 2020 et le 31 décembre 2022 en neutralité fiscale.



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur