Nature du contrat frais de santé : un contrat responsable

Directeur des affaires sociales du CSOEC

Les contrats conclus avec les organismes assureurs en vue d’assurer la couverture minimale doivent respecter les conditions requises des contrats “responsables et solidaires“ 1. A défaut, les contributions patronales finançant ces dispositifs sont assujetties aux cotisations sociales, la cotisation des salariés est soumise à l’impôt sur le revenu et la taxe sur les conventions d’assurances est portée à 14 % (au lieu de 7 % si les conditions sont respectées). Il faut donc non seulement que le contrat de complémentaire santé respecte les conditions prévues au titre des garanties minimales (panier de soins) 2, mais encore qu’il réponde au cahier des charges des contrats responsables.




Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur