Mettre en œuvre la conformité anticorruption en entreprise

Expert-comptable et commissaire aux comptes, associée KPMG SA, responsable de l’offre « Global Assurance »
Expert-comptable et commissaire aux comptes, associé KPMG SA, Président de l'Audit Committee Institute France

Un an et demi après la mise en application de la loi relative à la lutte contre la corruption 1, l’Agence Française Anticorruption (AFA) a publié en ce début d’année un guide pratique sur la fonction conformité anticorruption dans les entreprises 2. Elle a élaboré ce guide dans le cadre de sa mission d’aide aux entreprises pour la mise en œuvre de procédures leur permettant de prévenir et détecter les atteintes à la probité. Les conséquences financières et commerciales, mais aussi l’impact sur l’image d’une organisation concernée par une affaire de corruption, peuvent être considérables. La conformité anticorruption constitue donc un enjeu stratégique majeur pour l’instance dirigeante de l’entreprise et la mise en place d’une fonction conformité anticorruption efficace, contribuant à sécuriser la performance économique de l’entité, relève de sa responsabilité directe.



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur