L’interprofessionnalité au service des entreprises en difficulté

Président d'honneur du CSOEC
Délégué général du CIP

Sur les 10 dernières années environ 60 000 entreprises disparaissent chaque année en France, ce qui représente une perte économique et souvent sociale assez considérable.  Si l’expert-comptable est aux premières loges pour détecter les difficultés de son client, il est nécessaire que les entrepreneurs prennent conscience des signes précurseurs des difficultés : ils doivent à cet effet être informés. Par ailleurs, plusieurs acteurs entrent en jeu assurant ainsi une complémentarité dans l’objectif de trouver des solutions efficaces pour redresser l’entreprise. A ce titre, le CIP fait figure de bel exemple d’interprofessionnalité.



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur