L’essor de la marge brute, nouvel indicateur de performance financière des hôpitaux

Jerome LARTIGAU
Docteur en sciences de gestion, Maître de conférences au CNAM, ancien directeur d'hôpital

Le pilotage financier des établissements publics de santé s’est beaucoup développé depuis le début des années 2000 à la faveur de nouveaux outils de gestion et de la mise en œuvre de la réforme de la tarification à l’activité. Si pendant de nombreuses années les grands équilibres bilanciels et la capacité d’autofinancement ont été les indicateurs privilégiés pour juger de la stabilité financière d’un hôpital, d’autres critères sont désormais privilégiés.




Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur