Les outils informatiques au service du commissaire aux comptes

David Rabenoro
Expert-comptable à Madagascar

Le commissaire aux comptes est soumis à de fortes contraintes dans l’exercice de son mandat : surveillance accrue de la profession (qui se généralise au niveau de l’Union européenne avec l’EGAOB et, au niveau mondial, avec l’IFIAR) au bénéfice de sa mission d’intérêt public et de sa crédibilité ; évolution des normes professionnelles ; systèmes d’information, au cœur de la production des données comptables et financières, de plus en plus complexes ; responsabilités professionnelle, civile et pénale davantage engagées ; fortes pressions du marché sur les honoraires…




Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur