Les lanceurs d’alerte : le courage de la vérité

  • juillet 2016
  • Numéro : 493
  • Thématique(s) : éthique
Magistrat, vice-président de l'association Anticor
Maître de conférences en sciences de gestion CNAM/INTEC, expert-comptable

Les lanceurs d’alerte citent parfois Abraham Lincoln : « c’est en gardant le silence, alors qu’ils devraient protester, que les hommes deviennent des lâches ». Leur statut précaire leur impose effectivement du courage. Dans son dernier cours au Collège de France, Michel Foucault évoquait la parrêsia. C’est une vertu politique qui joue un rôle important dans la cité athénienne. Elle comporte le risque, parfois vital, du citoyen qui prenait la parole dans l’assemblée. C’est une éthique articulée au politique : « la tâche du dire vrai est un travail infini : la respecter dans sa complexité est une obligation dont aucun pouvoir ne peut faire l’économie, sauf à imposer le silence de la servitude ».   




Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur