Les chiffres du e-commerce en France en 2021

Directrice éditoriale Experts-Comptables Services

Avec la crise sanitaire et les fermetures de commerces, les Français ont reporté leurs achats sur Internet. La Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad) annonce une augmentation de 15 % du commerce en ligne en 2021, contre 8,5 % en 2020.

Chaque année, la Fevad dresse un bilan du e-commerce. Pour l’année 2021, les chiffres reflètent, sans surprise, les conséquences de la crise sanitaire avec une augmentation des dépenses et des transactions dans le e-commerce. Le confinement et la fermeture de certains commerces traditionnels ont incité les consommateurs à reporter leurs achats sur le commerce en ligne. Les Français ont ainsi dépensé 129,1 milliards d’euros sur Internet en produits et services au cours de l’année 2021, soit une hausse de 15,1 % pour le e-commerce, qui a retrouvé une croissance à deux chiffres, contre + 8,5 % en 2020. Les ventes de produits se sont élevées à 66,7 milliards d’euros, soit une hausse de 7 % par rapport à 2020 et plus de 42 % par rapport à 2019. Sur l’ensemble de l’année, la part des ventes de produits dans le e-commerce est estimée à 14,1 % du commerce de détail contre 13,4 % en 2020. Le nombre de sites marchands actifs progresse de 11 % sur un an, soit un rythme équivalent à celui de l’année 2020. Ces créations concernent également les magasins traditionnels, qui créent progressivement des sites de vente en ligne pour être présents sur les deux canaux de distribution.

Les ventes par secteur d’activité

Les catégories habillement-mode et mobilier-décoration ont continué à progresser en 2021 avec respectivement +6 % et + 18 %. A contrario, les catégories de produits techniques et ceux de la beauté, qui avaient le plus fortement progressé en 2020, sont en recul, respectivement de 6 % et de 3 %.

Les sites de voyages et de tourisme ont progressé de 42 % sur l’ensemble de l’année. La reprise du secteur, amorcée dès le mois d’avril, s’est renforcée au troisième trimestre, surtout à partir du mois d’août. Ce rattrapage ne leur permet pas, cependant, de retrouver le niveau d’avant la crise de la Covid-19. Les sites terminent l’année en recul de 25 % par rapport à l’année 2019.

Les pratiques d’achat en ligne 

En 2021, 71 % des cyberacheteurs ont effectué des achats sur les sites des enseignes également présentes en points de vente physiques (surfaces alimentaires et spécialisées).  67 % d’entre eux ont privilégié les enseignes uniquement présentes sur Internet ; 14 % ont commandé sur des sites de circuits courts et 13 % sur des sites de commerçants de proximité dans l’intention de « les soutenir » pendant la crise sanitaire.

Les ventes réalisées sur les places de marché ou marketplaces continuent de progresser en 2021 (+ 5 %). Leur poids dans le volume d’affaires des sites qui les hébergent (Panel iCE100 1 ventes de produits) est de 33 % contre 31 % en 2020.

Les pratiques d’achat en ligne étudiées par la Fevad avec Médiamétrie montrent une forte progression du mobile : + 16 %, soit 59 % des internautes habitués à réaliser leurs achats sur ce type de matériel. Dans le même temps, les ventes via les ordinateurs perdent 11 %, mais ce type de matériel reste en tête, tandis que 46 % des cyberacheteurs se revendiquent multi-écrans.

Les attentes des cyberconsommateurs

La sécurité, une attente placée en priorité par les cyberacheteurs : pour 63 % d’entre eux, ce point porte sur la sécurité des transactions et pour 53 % sur la protection des données personnelles (+ 5 % vs 2020).

En matière de RSE (engagement en faveur de l’environnement et de la responsabilité sociale des entreprises), les attentes sont également en progression et concernent désormais 31 % des cyberacheteurs. 

Le made in France devient un critère d’achat pour 66 % des cyberconsommateurs.

La livraison, une tendance forte. En raison de la crise, 33 % des cyberacheteurs ont eu recours aux services de click & collect et de drive. Une demande qui devrait perdurer et amener ce type de services à se développer. 

 

Chiffres clés 

129 milliards d’euros en 2021 : les dépenses des Français (produits et services) dans le secteur du e-commerce en 2021 (+ 15,1 % sur l’année)

2,1 milliards : le nombre de transactions réalisées sur Internet en 2021, produits et services confondus (+ 16 % vs 2020)

60 euros : le montant du panier moyen en 2021, contre 61 euros en 2020 (– 0,8 % vs 2020, + 1,8 % vs 2019)

+ 7 % : les ventes de produits sur Internet en 2021 par rapport à 2020


+ 24 % :
les ventes de services sur Internet en 2021 par rapport à 2020

+ 6 % : la progression de la catégorie habillement-mode par rapport à 2020

+ 18 % : l’augmentation de la catégorie mobilier et décoration par rapport à 2020

– 6 % : la baisse de la catégorie des produits techniques par rapport à 2020

– 3 % : le recul de la catégorie des produits de beauté par rapport à 2020

+ 6 % : la hausse des ventes de produits de grande consommation par rapport à 2020

+ 11 % : l’augmentation du nombre de sites e-commerce entre 2021 et 2020

+ 42 % : la croissance des sites de voyages et de tourisme en 2021 vs 2020 (– 25 % vs 2019).

1.  Mesure de la croissance sur un échantillon constant d’une centaine de sites parmi les sites leaders.

Approfondissez la question sur