L’efficacité informationnelle des marchés (4) : les sages et les fous

Christian Walter
Titulaire de la Chaire Ethique et finance, Collège d'études mondiales, Fondation Maison des sciences de l'homme

Les bulles financières et les krachs boursiers représentent un phénomène très connu du grand public. Ces événements sont en général mis en exergue par les adversaires de l’hypothèse d’efficacité informationnelle des marchés pour en démontrer l’inanité financière ou la vanité intellectuelle. Les bulles et les krachs constituent-ils une preuve irréfutable que les marchés financiers ne sont pas informationnellement efficaces ?




Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur