L’efficacité informationnelle des marchés (10) : signes noirs et page blanche

Christian Walter
Titulaire de la Chaire Ethique et finance, Collège d'études mondiales, Fondation Maison des sciences de l'homme

Au fil des précédents articles, apparaît peu à peu ce qui constitue la trame de l’idée d’efficacité d’un marché au sens informationnel : une information sur le « monde » extérieur au marché se reflète fidèlement dans le prix du marché, de sorte que la comptabilisation au prix de marché accède à la « vérité » sur l’entreprise.




Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur