Le lanceur d’alerte en entreprise : un acteur efficace de contrôle interne ?

Directrice des études comptables au CSOEC

Si l’éthique du dirigeant et la culture d’entreprise favorisant un comportement vertueux sont des éléments indispensables pour limiter les risques de fraude et de corruption, la mise en place d’une procédure d’alerte et la protection des lanceurs d’alerte participent également au contrôle interne de l’entreprise. Cette procédure, qui bénéficie désormais d’un cadre juridique précis, apparaît comme un outil efficace de contrôle interne.



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur