L’activité partielle de longue durée : l’arme de défense pour le maintien de l’emploi

Professeur de droit à l’Université Paris-Saclay, Univ Évry, membre du conseil scientifique du Club social de l’Ordre des experts-comptables

Par la loi n° 2020-734 du 17 juin 2020 relative à diverses dispositions liées à la crise sanitaire, le législateur a procédé à un nouvel aménagement de l’activité partielle, à son article 53. L’objectif recherché est d’assurer le maintien de l’emploi dans les entreprises confrontées à une réduction d’activité durable.



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

 

Approfondissez la question sur