La signature électronique, une empreinte digne de foi

Directeur Technique au CSOEC

Légalisée en France et en Europe, avec la loi n° 2000-230 du 13 mars 2000, la signature électronique est un procédé technique qui permet à la fois d’identifier le signataire d’un document, et de s’assurer que le document n’a pas subi de modification à la suite de la signature.



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

 

Approfondissez la question sur