La reconnaissance du capital immatériel : un outil pour la croissance

Caroline de Mareuïl-Villette
Associée co-fondatrice du cabinet ICOSA de conseil en propriété intellectuelle, membre de l'association des Experts en Évaluation d'Entreprise (A3E)
Julien Herenberg
Expert-comptable et commissaire aux comptes, associé du cabinet AEQUIDO

Force est de constater qu’à ce jour, la reconnaissance des immatériels au bilan des entreprises se réalise dans un contexte très restreint qu’est l’exercice d’allocation du prix d’acquisition (PPA 1) dans le cadre d’un regroupement d’entreprise (norme IFRS et règl. CRC 99-02). Cependant, même à cette occasion, les actifs immatériels n’expliquent pas la majorité du prix payé.




Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur