La profession comptable en chiffres

Directeur de la stratégie métier au CNOEC, diplômé d’expertise comptable
Chargé de mission au département des Études du CSOEC, responsable de l’Observatoire du CSOEC

En 2021, la France comptait quelque 21 000 experts-comptables et 22 000 sociétés d’expertise comptable (inscriptions secondaires incluses) selon les données de l’Observatoire de la profession comptable 1. Des chiffres en progression constante depuis 2015, dans une profession qui tend à se féminiser.

L’effectif des personnes physiques

En décembre 2021, le nombre d’experts-comptables recensé en France (inscriptions principales au Tableau de l’Ordre) est de 20 782. Ce chiffre progresse chaque année depuis 2015, avec une croissance annuelle moyenne de 1,3 %. Entre 2015 et 2021, le nombre d’experts-comptables a ainsi augmenté de 7,6 %. Si l’on y ajoute les inscriptions secondaires 2, ce chiffre atteint 21 885. 

On dénombre également 221 experts-comptables salariés d’associations de gestion et de comptabilité (AGC) 3 et 121 experts-comptables en entreprise 4 inscrits au Tableau de l’Ordre. 

L’effectif des personnes morales

En matière de structures, 22 527 sociétés d’expertise comptable sont répertoriées en décembre 2021 : 18 139 sociétés en inscription principale 5 et 4 388 établissements secondaires 6. Leur nombre progresse constamment depuis 2015, avec une croissance annuelle moyenne de 3,3 %. Entre 2015 et 2021, les sociétés en inscription principale ont ainsi augmenté de près de 20 %.

Un quart de ces sociétés sont situées en Île-de-France, 12 % en Auvergne-Rhône-Alpes, 11 % en Provence-Alpes-Côte d’Azur, 9 % en Occitanie et 8 % en Nouvelle-Aquitaine.

On dénombre également 1 338 associations de gestion et de comptabilité (AGC) : 193 inscriptions principales et 1 145 inscriptions secondaires. Les principales régions de localisation sont la Nouvelle-Aquitaine (14 %), la Bretagne (14 %), l’Occitanie (11 %) et les Pays de la Loire (10 %).

On compte également (en inscriptions principales) 1 139 sociétés de participations d’expertise-comptable, 53 sociétés pluriprofessionnelles d’exercice et 48 sociétés de participations financières de professions libérales. Leur nombre tend également à croître depuis 2015.

La répartition géographique

Trois régions concentrent plus de la moitié de la profession : Île-de-France (30 %), Auvergne-Rhône-Alpes (12 %) et Provence-Alpes-Côte d’Azur (10 %). Les régions Occitanie (9 %), Nouvelle-Aquitaine (8 %) et Grand Est (7 %) en regroupent, quant à elles, près d’un quart. À noter qu’environ 3 % des experts-comptables français exercent dans les départements et régions d’outre-mer (DROM). 

L’âge

Entre 2015 et 2021, la répartition par âge des experts-comptables a très peu évolué. Environ la moitié des professionnels du chiffre est âgée de plus de 50 ans, 30 % ont entre 40 et 49 ans et 20 % ont moins de 40 ans. 

La parité

La part des femmes parmi les experts-comptables est de 30 %. Ce chiffre a progressé de 5 points par rapport à 2015. C’est dans les régions Centre-Val de Loire, Martinique et Bourgogne-Franche-Comté que la part des femmes est la plus importante parmi les experts-comptables inscrits (environ 36 %). Elles sont moins représentées dans les Hauts-de-France (22 %), les Pays de la Loire (27 %), à Mayotte (27 %) et en Île-de-France (27 %). 

Le croisement entre l’âge et le genre révèle que la profession va continuer de se féminiser dans les prochaines années. En effet, la part des femmes est supérieure parmi les tranches d’âge les plus jeunes : elles représentent 42 % des moins de 30 ans et 38 % des moins de 40 ans.

Les stagiaires et les mémorialistes

Parmi les futurs professionnels du chiffre, on dénombre 7 213 experts-comptables stagiaires 7 et 5 212 mémorialistes 8. Ils sont davantage concentrés en Île-de-France que leurs aînés : 45 % des stagiaires et 39 % des mémorialistes y exercent. 

On note également que la part des femmes est plus importante parmi cette population. Elles représentent 44 % des stagiaires et 45 % des mémorialistes. Les femmes sont majoritaires parmi les stagiaires en Corse, Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val de Loire ; et parmi les mémorialistes : à La Réunion, en Corse, en Bourgogne-Franche-Comté, en Martinique et en Normandie.

Les deux tiers des stagiaires sont âgés de moins de 30 ans même si leur part diminue légèrement depuis 2015. La part des moins de 30 ans parmi les femmes (71 %) est supérieure à celle des hommes, même si elle tend également à diminuer.

1. L’extraction des données de 2021 a été faite au 13/12/2021. Les données des autres années ont été effectuées sur l’historique au 1er décembre de chaque année. Source : base Istya, traitement réalisé par l’Observatoire de la profession comptable.

2. Il s’agit d’un expert-comptable qui dispose déjà d’une inscription principale et qui a une activité au sein d’une autre région ou d’autres régions, quel que soit le type de structure d’exercice.

3. Relevant des articles 83 ter et quater de l’ordonnance n° 45-2158 du 19 septembre 1945.

4. Conformément à la loi Pacte du 22 mai 2019.

5. Siège de la structure.

6. Etablissement(s) secondaire(s) du siège au sein de la même région ou dans une autre région.

7. Y compris les stagiaires francophones étrangers réalisant leur stage hors de France.

8. à l’issue du stage, les stagiaires obtiennent une attestation de fin de stage : ils deviennent « mémorialistes ». 

 

Approfondissez la question sur