La dépréciation des actifs incorporels et corporels en contexte d’incertitudes

Professeur des universités associé à l'IAE de Lyon, Docteur HDR en sciences de gestion, expert-comptable en entreprise

Focus sur les tests de pertes de valeur applicables aux actifs incorporels et corporels à l’exclusion ainsi des dépréciations des actifs financiers 1 et des actifs circulants (stocks, créances 2).
Rappel des principales dispositions relatives aux règles françaises et internationales et retour sur les recommandations et observations de l’ANC et de l’AMF en vue de l’arrêté des comptes.



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !


Approfondissez la question sur