IFRS 5 : les interprétations de la norme vers une impasse

Edouard Fossat
Associé Mazars

La norme IFRS 5 – Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées, qui prévoit des modes de présentation et d’évaluation dérogatoires pour les filiales pour lesquelles une décision de cession est prise, a fait l’objet de nombreuses questions d’interprétation. Dans l’IFRIC Update de janvier 2016, le Comité d’Interprétation des IFRS a publié trois “agenda decisions“ couvrant l’ensemble des problématiques qui lui ont été soumises. Ceux qui attendaient ces réponses avec impatience risquent fort d’être déçus.




Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur