Détachement d’un salarié français vers l’Italie : quelles conséquences fiscales ?

Dottore commercialista
Dottore commercialista

La mondialisation des marchés et la croissance continue du commerce extérieur sont souvent synonymes d’une entreprise ayant des filiales à l’étranger. La mobilité accrue des travailleurs est l’une des principales conséquences de ce phénomène. Ainsi, il est de plus en plus fréquent que les groupes français envoient leurs salariés dans un autre pays pour qu’ils soient mis à disposition d’une filiale étrangère ; et cela sous un contrat de travail direct avec cette dernière ou sous un régime de détachement temporaire du personnel. Ce phénomène est très prégnant pour l’Italie : plus de 1 600 filiales françaises sont installées dans ce pays, employant au total environ 230 000 personnes. A ce titre, cet article présente le statut fiscal du salarié détaché en Italie.



Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur