Des lunettes accessibles pour tous 1

Paul Morlet
PDG de Lunettes pour tous

Résumé de l’article La presse se fait régulièrement l’écho des tarifs trop élevés pratiqués par les opticiens en France et des protestations des mutuelles à ce sujet. En repensant complètement la chaîne d’approvisionnement et l’organisation d’un magasin d’optique‚ Paul Morlet‚ 24 ans‚ autodidacte, est parvenu à proposer des lunettes correctrices à partir de 9‚99 euros la paire (29‚99 euros pour des verres progressifs). Dans 80 % des cas, les verres sont découpés sur place et le client peut repartir au bout de dix minutes avec ses lunettes. À raison d’une centaine de paires vendues par jour, sa première boutique a atteint l’équilibre financier en quelques mois à peine. Le système qui s’est construit autour des forfaits proposés par les mutuelles est cependant bien verrouillé. Paul Morlet réussira-t-il à devenir leader sur le marché français ou devra-t-il aller vendre des Glasses for all aux États-Unis ?




Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur