Tous les articles

 

41 articles répondent à vos critères.

Le crowdfunding ou “l’appel au peuple“… des épargnants

L’expression populaire “faire appel au peuple“ évoque l’idée de rechercher des fonds auprès de relations amicales ou familiales. L’étymologie du mot anglais crowdfunding n’est pas sans rapport avec cette expression. Cet anglicisme désigne un mode de financement qui fait appel à la participation financière d’un grand public, via un site internet dédié. (suite…)

Le poids des mots, le choc des chiffres L’attractivité de la France… et le spleen des français

Les Français sont pessimistes. Les résultats d’un sondage mené en 2014 1 dans 65 pays a consacré nos concitoyens vice-champions du monde du pessimisme, nos voisins italiens prenant la première place. Dans un tout autre sens, un rapport gouvernemental 2014 2 nous prouve, chiffres à l’appui, que la France reste attractive. Le spleen des français est-il justifié ? (suite…)

Une contribution volontaire au secours de Saint Martin Un exemple d’utilisation de la législation sur le mécénat

La législation sur le mécénat 1 est une particularité française dont nous pouvons nous enorgueillir comme étant un outil de démocratie participative. Le citoyen-contribuable à l’Impôt sur le Revenu (IR) ou à l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), voire l’entrepreneur, peut priver, légalement, l’État d’une partie de sa recette fiscale en réalisant un don d’un montant sensiblement supérieur à la charge de l’impôt dont il va s’affranchir. (suite…)

La richesse des français et la fiscalité du patrimoine

Le patrimoine net des ménages français représente 10 120 milliards (Md€) d’euros. Les recettes de l’État en matière d’ISF sont de 4,4 Md€ et celles résultant des droits de mutations à titre gratuit de 9,6 Md€. Le poids de la fiscalité sur la détention d’un patrimoine paraît donc faible à première vue. (suite…)

Notre écot à l’écologie : les éco-contributions

La création en France, en 1971, d’un ministère de l’environnement marque une prise de conscience politique en matière d’écologie. Cependant, hormis dans le domaine de l’eau où la France a été précurseur avec la création des agences de l’eau, notre pays a pris du retard en matière de fiscalité écologique. Le piétinement de la taxe carbone depuis 2010 et l’avortement de l’écotaxe poids lourds en 2014, illustrent les difficultés rencontrées par nos gouvernants. En 2013, concernant les taxes environnementales, Eurostat…

Le congrès de Lyon

Le 69e congrès des experts-comptables, qui s’est tenu à Lyon du 8 au 10 octobre 2014, a réuni plus de 8 000 personnes, participants, accompagnants et exposants. Pendant trois jours, 4 715 congressistes ont marché d’un même pas. Ce congrès a été l’occasion de prouver la vitalité de notre profession. Nous reprendrons quelques chiffres du congrès avant d’évoquer la ville de Lyon et le mot congrès. (suite…)

Faillite, redressement et sauvegarde

Entre 1807 et 1985, on parle de “droit de la faillite“, ce qui montre que l’accent est mis sur l’échec de l’entrepreneur. Cette expression a été remplacée, lors de l’adoption de la loi du 25 janvier 1985, par la notion de “redressement judiciaire“ qui laisse à penser qu’après avoir chuté, le débiteur peut se relever. En 2005, le législateur a donné la priorité à la “sauvegarde“, c’est-à-dire à l’anticipation des difficultés. Après quelques données statistiques, l’histoire de ces procédures qui cherchent…

Principe de prudence et créances douteuses

En 2012, d’après l’INSEE 1, l’agrégation des postes clients des entreprises françaises représentait 635 milliards d’euros. Ce montant est à comparer au cumul des chiffres d’affaires TTC des entreprises qui s’élevait à 4 360 milliards d’euros. Le délai de paiement clients, calculé nets des acomptes reçus, ressortait en moyenne 44,3 jours de chiffre d’affaires. Du fait des difficultés économiques, le crédit interentreprises reste à un niveau élevé et les créances clients impayées se multiplient. Ce contexte nous amène à évoquer les…

Informatique et ordinateur

Depuis les années 1990, la capacité des ordinateurs s’est accrue de façon exponentielle. Ceux-ci ont quitté les centres de recherche pour conquérir les entreprises, avant de se domestiquer et d’envahir nos poches. Cette révolution numérique nous a amenés à faire évoluer nos repères habituels et les préfixes nano et giga ont supplanté ceux de micro et kilo. (suite…)

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE)

La Responsabilité Sociétale des Entreprises 1 (RSE) est un concept sociologique, comportant une dimension éthique et juridique indissociable de la notion de développement durable. La RSE résulte de la nécessité d’une meilleure prise en compte des impacts environnementaux, sociaux et économiques des activités de l’entreprise. (suite…)