Affiliation à la complémentaire santé : quels sont les cas de dispense autorisés ?

Directeur des affaires sociales du CSOEC

Au 1er janvier 2016, date à laquelle les entreprises doivent avoir mis en place un dispositif de complémentaire santé pour leurs salariés, de nouveaux textes relatifs aux cas de dispense entrent en vigueur en application de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2016, dont le non-respect peut entraîner un redressement Urssaf.




Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux abonnés !

Approfondissez la question sur